Swiss Institute for Appreciative Inquiry
Institut Suisse de l'Exploration Positive
Domaines d'applications
Tant de bons résultats
La différence
Les principes
Top-down / Bottom-up
Le questionnement & le processus
Le modèle & les 5D
Bibliographie & Liens

Top-down / Bottom-up

Top-Down

Parce que le consultant ou le Change Manager dialogue avec la direction générale sur sa vision au niveau stratégique et humain des changements à venir ou en cours.

Elle permet de délimiter et de conceptualiser rapidement l’intention, qui peut devenir un objectif, et de la diviser en sous-parties. Elle permet donc d'avoir une vue globale du projet final.

Il faut du temps et la capacité à « sortir du cadre » pour formuler ce que nos pères appellent « Affirmative Topic ». Cette expression doit inspirer le plus grand nombre.

C’est une communication forte et signifiante. Une fois qu’elle a été formulée, la direction fait confiance à une équipe pilote qui va la reformuler pour être parfaitement en ligne avec l’esprit de la base.

 

Bottom-Up

Parce que la parole est donnée à la base. Certains dirigeants craignent cette démarche car elle donne souvent lieu à des revendications. Ici les propos de la base sont encadrés par des questions qui ont bénéficié de l’inspiration du message de la direction.

Elle se caractérise par une suite de propositions qui apportent chacune une partie fondamentale de l'édifice qu'elle cherche à construire.

Donner la parole à la base passe par l’établissement d’un questionnaire qui va cadrer les conversations. Chaque question est répondue de façon réciproque dans des échanges en binômes puis en sous-groupes et enfin en plénière.


Le cycle repart d’en haut lorsque la direction s’exprime sur les propositions formulées par la base et les valide ou les invalide en donnant à chaque fois un motif.
 
Le cycle repart vers le bas lorsque l’ensemble du personnel s’est approprié le changement et le met en œuvre en s’appuyant sur ce que la direction a validé.
Swiss Institute for Appreciative Inquiry